Enfant placé par un centre jeunesse

Le placement de votre enfant peut avoir un effet sur l'Allocation famille que vous recevez.

Attention

Dès octobre 2021, certaines conditions d'admissibilité à l'Allocation famille seront modifiées en raison de la nouvelle mesure annoncée par le gouvernement du Québec, qui prévoit notamment l'abolition de la contribution financière au placement lorsqu'un enfant est placé par un centre jeunesse.

Ce que vous devez savoir  :

  • Si vous avez un enfant hébergé en vertu d'une ordonnance de placement à majorité

    Vous n'aurez plus droit à l'Allocation famille ni à ses suppléments pour cet enfant à compter d'octobre 2021.

  • Si vous avez un enfant hébergé en vertu de la protection de la jeunesse, que la cour n'a pas ordonné de placement à majorité et que vous recevez l'Allocation famille

    Vous continuerez à recevoir l'Allocation famille et ses suppléments, s'il y a lieu. Aucun changement ne sera apporté à votre dossier et vous n'avez aucune démarche à faire.

  • Si vous avez un enfant hébergé en vertu de la protection de la jeunesse, que la cour n'a pas ordonné de placement à majorité et que vous ne recevez pas l'Allocation famille

    Vous pourriez avoir droit à l'Allocation famille et ses suppléments, s'il y a lieu, à compter d'octobre 2021. Pour le moment, vous n'avez aucune démarche à faire. Nous analysons actuellement votre dossier et nous communiquerons avec vous au cours des prochaines semaines.

Conditions actuelles

  • Si votre enfant est placé par un centre jeunesse, vous pouvez continuer à recevoir l'Allocation famille et le supplément pour enfant handicapé si vous payez la contribution financière exigée par ce centre. Le centre jeunesse nous avisera.
  • Par contre, si des changements surviennent dans votre situation familiale pendant la durée du placement, vous devez nous en aviser.
Haut de la page