Faites vos calculs

Maintenant que vous connaissez les sources de revenu sur lesquelles vous pourrez compter à la retraite, il est important de calculer les sommes que vous devez épargner pour réaliser vos objectifs et projets de retraite.

Des événements de vie peuvent faire évoluer votre portrait financier à la retraite. N'oubliez pas, lors de ces moments, de refaire votre calcul.

Combien devez-vous épargner?

Pour savoir combien épargner par année, estimez d'abord vos besoins financiers à la retraite. Fixez-vous ensuite des objectifs d'épargne réalistes. Mais surtout, commencez à épargner le plus tôt possible. Pour vous assurer d'épargner, faites un budget et incluez-y une portion d'épargne. L'épargne systématique demeure la méthode à privilégier.

On entend souvent dire qu'il faut mettre de côté 10 % de ses revenus annuels nets pour l'épargne en vue de la retraite. Cette règle de base n'est bien sûr pas universelle. Le pourcentage de revenu consacré à l'épargne devrait être adapté selon le moment où l'épargne débute. De plus, ce pourcentage pourrait varier selon différents facteurs de risque ayant une influence sur le revenu de retraite, comme le taux de rendement des placements.

L'outil de calcul SimulR peut vous aider à évaluer les sommes à mettre de côté pour atteindre le pourcentage de remplacement de revenu à la retraite désiré.

De plus, si vous participez au Régime de retraite des employés du gouvernement et des organismes publics (RREGOP) ou au Régime de retraite du personnel d'encadrement (RRPE), vous pouvez aussi obtenir une estimation du montant de votre rente de votre régime de retraite à l'aide de l'outil de calcul Estimation de la rente Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Scénarios de simulation élaborés à l'aide de SimulR

À 35 ans, Renaud gagne 50 000 $ par année. Il a décidé d'appliquer la règle des 70 % pour évaluer le revenu dont il aura besoin à la retraite. Aux fins de l'exemple, le taux de rendement de l'épargne est de 5 %.

1er scénario : Se retirer du travail à 60 ans

Renaud veut avoir un revenu à la retraite de 35 000 $, ce qui représente 70 % de son revenu actuel. Il le veut à partir de ses 60 ans. Selon SimulR, il devra épargner 24 % de son salaire chaque année pour y arriver.

Renaud se retire du travail à 60 ans

Taux de remplacement du revenu brut selon l'âge de la prise de la retraite

 

Amasser les sommes nécessaires pour prendre sa retraite définitive à 60 ans demande un effort d'épargne important pour Renaud, qui n'a pas encore épargné.

2e scénario : Se retirer du travail à 65 ans

Renaud veut avoir un revenu à la retraite de 35 000 $, ce qui correspond à 70 % de son revenu actuel. Il le veut à partir de ses 65 ans. Selon SimulR, il devra épargner 11 % de son salaire chaque année.

Renaud se retire du travail à 65 ans

Taux de remplacement du revenu brut selon l'âge de la prise de la retraite

 

Pour remplacer 70 % de son revenu annuel de 50 000 $, Renaud devra épargner près de 24 % de celui-ci s'il demande sa rente du RRQ à 60 ans, et près de 11 % s'il la demande à 65 ans. On constate donc que l'âge auquel Renaud fait sa demande de rente du RRQ influence directement le montant qu'il doit épargner pour atteindre son objectif financier à la retraite. Deux effets se combinent et expliquent pourquoi le montant de sa rente est plus élevé à ses 65 ans :

  • La période dont il dispose pour épargner est plus longue de 5 ans.
  • La valeur de sa rente est de 60 % plus élevée à ses 65 ans qu'à ses 60 ans.
3e scénario : Diminuer le taux de remplacement de son revenu

Renaud veut avoir un revenu à la retraite de 32 500 $, ce qui représente 65 % de son revenu actuel. Il veut prendre sa retraite à 66 ans, mais en demandant sa rente du Régime de rentes du Québec à 63 ans et sa pension de la Sécurité de vieillesse à 65 ans. Cependant, il prévoit occuper un emploi à temps partiel de 63 ans à 66 ans. Selon SimulR, il devra épargner 10 % de son salaire chaque année.

Renaud travaille à temps partiel et diminue le taux de remplacement de son revenu

Taux de remplacement du revenu brut selon l'âge de la prise de la retraite

 

Avec l'outil de planification SimulR, il est possible de faire varier l'âge du début des prestations viagères comme celles du RRQ, de la SV et d'un régime à prestations déterminées. De plus, il est possible de choisir à quel moment l'épargne accumulée sera décaissée et même d'élaborer le scénario d'une retraite progressive. SimulR s'adresse à tous, mais particulièrement aux gens âgés de 25 à 45 ans.

Pour savoir combien épargner par année, si vous avez plus de 45 ans, il vous faut connaître votre situation d'épargne actuelle et vos objectifs de revenu à la retraite. Si vous n'avez pas encore d'objectif financier pour la retraite, il vous faudra estimer vos besoins et vous fixer des objectifs d'épargne réalistes. L'épargne systématique demeure la méthode à privilégier. Commencez à épargner dès maintenant!

Comme la situation financière de chaque individu est unique, il est important de mesurer les conséquences d'une retraite hâtive. Plus vous prenez votre retraite tôt, plus vous devrez compter sur votre épargne personnelle pour assurer votre revenu. De même, certaines personnes ont tendance à sous-estimer leur longévité. N'oubliez pas que 50 % des retraités actuels vivent plus longtemps que la durée de leur espérance de vie.

Les outils de calcul SimulR et SimulRetraite peuvent vous aider à définir le pourcentage de revenu à mettre de côté pour atteindre le pourcentage de remplacement de revenu à la retraite désiré.

SimulR est facile d'utilisation et permet de déterminer quel pourcentage de remplacement de votre revenu vous désirez obtenir à votre retraite, et de savoir quelles sommes vous devrez épargner pour atteindre votre objectif financier, tandis que SimulRetraite est un outil qui vous permet d'accéder à vos données personnelles du Régime de rentes du Québec et d'obtenir, en bout de piste, un calcul précis du revenu réel que vous aurez à la retraite.

De plus, si vous participez au Régime de retraite des employés du gouvernement et des organismes publics (RREGOP) ou au Régime de retraite du personnel d'encadrement (RRPE), vous pouvez aussi obtenir une estimation du montant de votre rente de votre régime de retraite à l'aide de l'outil de calcul Estimation de la rente Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Scénarios de simulation élaborés à l'aide de SimulR

Cette année, à 50 ans, Juliette gagne 50 000 $. Elle a décidé d'appliquer la règle des 70 % pour évaluer le revenu dont elle aura besoin à la retraite. Aux fins de l'exemple, le taux de rendement sur l'épargne est de 5 %. Actuellement, elle possède des REER d'une valeur de 150 000 $.

1er scénario : Se retirer du travail à 60 ans

Juliette veut avoir un revenu à la retraite de 35 000 $, ce qui représente 70 % de son revenu actuel. Elle le veut à partir de 60 ans. Selon SimulR, elle devra épargner 45 % de son salaire chaque année pour y arriver, et ce, même si elle a déjà accumulé 150 000 $ dans ses REER.

Juliette se retire du travail à 60 ans

Taux de remplacement du revenu brut selon l'âge de la prise de la retraite

 

Accumuler les sommes nécessaires pour prendre sa retraite définitive à 60 ans demande un effort d'épargne important à Juliette, car il ne reste que 10 ans avant qu'elle ait 60 ans.

2e scénario : Se retirer du travail à 65 ans

Juliette veut avoir un revenu à la retraite de 35 000 $, ce qui représente 70 % de son revenu actuel. Elle veut prendre sa retraite à 65 ans. Selon SimulR, elle devra épargner 6 % de son salaire chaque année, et ce, malgré les 150 000 $ qu'elle a accumulés dans ses REER.

Juliette se retire du travail à 65 ans

Taux de remplacement du revenu brut selon l'âge de la prise de la retraite

 

Pour remplacer 70 % de son revenu annuel de 50 000 $, Juliette devra épargner près de 45 % de celui-ci si elle demande sa rente du RRQ à 60 ans, alors que si elle la demande à 65 ans, elle devra épargner 6 % de son revenu. On constate donc que l'âge auquel Juliette fait sa demande de rente du RRQ influence directement le montant qu'elle doit épargner pour atteindre son objectif financier à la retraite. Deux effets se combinent et expliquent pourquoi le montant de sa rente est plus élevé à ses 65 ans :

  • La période dont elle dispose pour épargner est plus longue de 5 ans.
  • La valeur de sa rente est de 60 % plus élevée à ses 65 ans qu'à ses 60 ans.
3e scénario : Diminuer le taux de remplacement du revenu

Juliette veut avoir un revenu à la retraite de 32 500 $, ce qui représente 65 % de son revenu actuel. Elle veut prendre sa retraite à 66 ans, mais en demandant sa rente du Régime de rentes du Québec à 63 ans et sa pension de la Sécurité de vieillesse à 65 ans. Cependant, elle prévoit occuper un emploi à temps partiel de 63 ans à 66 ans. Selon SimulR, elle devra épargner 4 % de son salaire chaque année, et ce, malgré les 150 000 $ qu'elle a accumulés dans ses REER.

Juliette travaille à temps partiel et diminue le taux de remplacement de son revenu

Taux de remplacement du revenu brut selon l'âge de la prise de la retraite

 

SimulR s'adresse à tous, mais particulièrement aux gens âgés de 25 à 45 ans. Cet outil de planification offre une vue d'ensemble des revenus disponibles à la retraite. Il permet de faire varier l'âge du début des prestations viagères comme celles du RRQ, de la SV et d'un régime à prestations déterminées. De plus, il permet aussi de choisir à quel moment l'épargne accumulée sera décaissée, et même d'élaborer le scénario d'une retraite progressive.

SimulRetraite permet quant à lui d'obtenir des données plus précises pour calculer le revenu disponible à la retraite. Plus la retraite approche, plus cette précision est importante. Faites un budget prévisionnel de vos dépenses et revenus à la retraite Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. et utilisez SimulRetraite afin de raffiner votre scénario.

Outils de planification et séances d'information

Renseignez-vous sur nos outils de planification financière de la retraite et sur les séances d'information qui vous sont offertes.

  • Haut de la page