La bonification du Régime de rentes du Québec

La bonification du Régime de rentes du Québec se traduit par l'ajout d'un régime supplémentaire. À compter du 1er janvier 2019, le Régime de rentes du Québec sera composé de 2 régimes :

  • le régime de base, soit le régime actuel dans lequel les travailleurs et les employeurs versent chacun une cotisation de 5,4 % pour la portion du revenu de travail compris entre l'exemption générale de 3 500 $ et le maximum des gains admissibles (MGA).
  • le régime supplémentaire, soit le régime dans lequel des cotisations supplémentaires seront versées par les travailleurs et les employeurs, selon un taux qui augmentera graduellement de 2019 à 2023. De plus, à partir de 2024, de nouvelles cotisations y seront versées pour la portion du revenu compris entre le MGA et un nouveau plafond du salaire admissible aux cotisations. Ce nouveau plafond sera de 107 % du MGA en 2024 et de 114 % du MGA à partir de 2025.
 
Notez que...

Les cotisations au Régime de rentes du Québec sont partagées à parts égales entre les salariés et leurs employeurs. Les travailleurs autonomes assument les 2 parts.

Graduellement, les personnes qui auront cotisé au régime supplémentaire, mis en place le 1er janvier 2019, pourront bénéficier de prestations bonifiées à la retraite, au décès ou en cas d'invalidité.

Avantages pour les futurs retraités

L'ajout du régime supplémentaire permettra aux futurs retraités de bénéficier des avantages suivants :

  • Le taux de remplacement du revenu sera bonifié.


    Ce taux passera de 25 % à 33,33 %, ce qui permettra ainsi une couverture plus généreuse à la retraite. L'augmentation étant graduelle et se faisant en fonction du nombre d'années de cotisation à la partie bonifiée du Régime, les travailleurs de la génération qui entre aujourd'hui sur le marché du travail bénéficieront de l'augmentation la plus marquée de leur rente de retraite, tandis que les travailleurs qui prendront leur retraite au cours des prochaines années profiteront d'une augmentation de leur rente au prorata de leur nombre d'années de cotisation au régime supplémentaire.

  • Le plafond du salaire admissible sera augmenté.


    Ce plafond augmentera pendant 2 ans, soit en 2024 et 2025, jusqu'à ce qu'il atteigne 114 % du maximum des gains admissibles (MGA). Ce nouveau plafond permettra ainsi à la personne dont le salaire est supérieur au MGA de cotiser davantage et de recevoir des prestations en proportion de sa cotisation afin qu'elle puisse également bénéficier du taux de remplacement du revenu de 33,33 %.

Important!

Les personnes qui reçoivent déjà une rente de retraite, d'invalidité ou de conjoint survivant ne seront pas touchées par les changements qui seront apportés au Régime de rentes du Québec. Le montant de l'une ou l'autre de ces rentes déjà en paiement restera le même et continuera d'être indexé tous les ans.

Rente de retraite : une hausse importante

La bonification s'appliquera progressivement. En d'autres mots, les prestations additionnelles seront établies en fonction du nombre d'années cotisées à compter de 2019. Le plein effet sur les prestations sera atteint dans environ 40 ans.

Cela signifie que les jeunes travailleurs bénéficieront de l'augmentation la plus marquée de leur rente de retraite, tandis que les travailleurs plus âgés, d'une augmentation partielle de leur rente en fonction de leurs années de cotisations à la partie bonifiée du Régime.

En dollars de 2018, la rente de retraite maximale actuelle du Régime de rentes du Québec est de 13 610 $ pour une personne retraitée âgée de 65 ans qui avait un revenu de 65 000 $. Grâce à la mise en place du régime supplémentaire, cette rente de retraite augmentera à 20 677 $ d'ici 40 ans. Cela représente une hausse de plus de 50 %.

Des exemples

Les exemples suivants démontrent que selon votre revenu annuel et le nombre d'années durant lesquelles vous avez cotisé au régime supplémentaire, la somme que vous recevrez du Régime de rentes du Québec, si vous prenez votre retraite à 65 ans, sera augmentée.

Nom Année de naissanceAnnée de la retraite à 65 ansRente annuelle Voir la Note 1
Régime actuel
Rente annuelle Voir la Note 1
Régime supplémentaire
Rente totale annuelle bonifiée% de remplacement du revenu brut annuel de 40 000 $
Astrid195420199 739 $0 $9 739 $ 24 %
Charles196320289 739 $544 $10 282 $ 26 %
William200020659 739 $3 245 $12 984 $ 32 %
  1. Rente maximale, compte tenu que le revenu est inférieur au MGA, soit 55 900 $ en dollars de 2018 et selon le nombre d'années de cotisation.
  • Astrid ne bénéficie pas de la rente bonifiée, puisqu'elle n'a pas cotisé au régime supplémentaire.
  • Charles profite de la bonification du Régime au prorata des cotisations qu'il a versées au régime supplémentaire de 2019 à 2028.
  • William profite entièrement de la bonification, proportionnellement à ses cotisations, puisqu'il a cotisé au régime supplémentaire pendant au moins 40 ans.

Grâce à la bonification, le taux de remplacement de revenu brut de William sera de près de 33 %. De plus, ses prestations reçues passeront de 9 739 $ à 12 984 $, ce qui constitue une augmentation de 3 245 $. Cela représente une hausse de plus de 33 %!

Nom Année de naissanceAnnée de la retraite à 65 ansRente annuelle Voir la Note 1
Régime actuel
Rente annuelle Voir la Note 2
Régime supplémentaire
Rente totale annuelle bonifiée% de remplacement du revenu brut annuel de 63 700 $
Charlotte1954201913 610 $0 $13 610 $ 21 %
Paul1963202813 610 $981 $14 591 $ 23 %
Antoine2000206513 610 $7 067 $20 677 $ 33 %
  1. Rente maximale pour un revenu égal ou supérieur au MGA
  2. Rente maximale pour un revenu égal ou supérieur à 114 % du MGA et selon le nombre d'années de cotisation
  • Charlotte ne bénéficie pas de la rente bonifiée, puisqu'elle n'a pas cotisé au régime supplémentaire.
  • Paul profite de la bonification du Régime au prorata des cotisations qu'il a versées au régime supplémentaire de 2019 à 2028.
  • Antoine profite entièrement de la bonification du Régime, puisqu'il a cotisé au régime supplémentaire pendant au moins 40 ans et que son salaire est égal au nouveau plafond du salaire admissible.

Grâce à la bonification, le taux de remplacement de revenu brut d'Antoine sera de près de 33 %. De plus, ses prestations reçues passeront de 13 610 $ à 20 677 $, ce qui constitue une augmentation de 7 067 $. Cela représente une hausse de 52 %!

Infographie

 

Pour en savoir plus, consultez aussi...

  • Haut de la page