Édition d'octobre 2018

Grand Dossier

Bonification du Régime de rentes du Québec dès le 1er janvier 2019

Si vous travaillez au Québec et gagnez un salaire annuel de plus de 3 500 $, vous versez, à parts égales avec votre employeur, une cotisation au Régime de rentes du Québec. Savez-vous que, dès le 1er janvier 2019, une modification importante sera apportée au Régime de rentes du Québec?

Pour assurer un revenu de retraite à la jeune génération

Effectivement, à compter du 1er janvier 2019, le Régime de rentes du Québec sera bonifié et composé de 2 parties : le régime actuel et le régime supplémentaire. Cette bonification, qui découle du projet de loi 149 adopté à l'Assemblée nationale en février 2018, vise à aider les personnes retraitées de la future génération à améliorer leur niveau de vie à la retraite.

Avant de profiter de la retraite, il faut la planifier!

L'augmentation des sommes prélevées à la source à compter de 2019 aura un effet positif sur votre niveau de vie à la retraite, car il faut savoir que plus vos cotisations sont importantes, plus le montant de votre rente est élevé. On estime que la bonification du Régime de rentes du Québec sera à sa pleine maturité en 2065. Ainsi, même si le régime bonifié profitera davantage aux personnes qui entrent aujourd'hui sur le marché du travail, il sera également bénéfique pour tous les travailleurs et travailleuses. En effet, le taux de remplacement du revenu obtenu du Régime de rentes du Québec passera graduellement de 25 % en 2018 à 33,33 % en 2065.

À terme, les régimes publics du fédéral et du provincial couvriront donc 48,33 % de vos revenus à la retraite, comparativement à 40 % avant la bonification. Pour réaliser tous vos projets, vous pourriez toutefois avoir besoin davantage de revenus. En vue de votre retraite, nous vous suggérons donc de prévoir un revenu global équivalant à 70 % de ce que vous retirez sur le marché du travail.

Les effets sur votre salaire... de façon graduelle 

Pour assurer une meilleure retraite aux travailleurs actuels et futurs, la mise en place de la bonification du Régime se fera de façon graduelle au cours des 5 prochaines années. Ainsi, dès janvier, la hausse des cotisations sera de 0,15 % sur la portion du salaire entre 3 500 $ et le montant maximum des gains admissibles (MGA), qui est de 55 900 $ en 2018. Le montant supplémentaire que vous aurez à verser ne dépassera donc pas 80 $. Pour les années suivantes, le pourcentage sera augmenté graduellement et atteindra 1 % en 2023.

Ensuite, à partir de 2024, une cotisation supplémentaire sera versée pour la partie du salaire entre le montant du MGA et le plafond fixé (estimé à 59 800 $ en 2024 et 63 700 $ en 2025).

Ces calculs vous paraissent complexes? Pour en savoir davantage sur la bonification du Régime de rentes du Québec et voir des exemples concrets, consultez notre section Web ou le blogue de Frédéric Lizotte, porte-parole à Retraite Québec.

Sommaire