Inflation et indexation

Dans notre société, les prix des biens et des services ont tendance à augmenter chaque année. C'est ce qu'on appelle l'inflation. Celle-ci a une incidence directe sur votre pouvoir d'achat. Quand les prix augmentent, votre pouvoir d'achat diminue. À l'inverse, quand les prix diminuent, votre pouvoir d'achat augmente. Ainsi, pour maintenir celui-ci dans le temps, il faut tenir compte de l'inflation.

Pour mesurer l'inflation, on utilise habituellement l'indice des prix à la consommation (IPC), qui est établi par Statistique Canada à partir d'un panier de biens et de services. Grâce à cet indice, on peut estimer la variation moyenne du prix des biens en comparant leur prix d'une année à l'autre.

Par exemple, pour le Québec, l'IPC est passé de 129,7 à 132,6 entre juin 2018 et juillet 2019. On dira donc que l'inflation a été de 2,2 % ((132,6 – 129,7) ÷ 129,7 = 2,2 %). Généralement, elle varie de 1,0 % à 3,0 % par année.

Le tableau suivant vous permet de voir combien vous coûterait le maintien d'un pouvoir d'achat d'une valeur de 10 000 $ selon différents taux d'inflation et sur 3 décennies.

Somme à débourser pour des achats annuels de 10 000 $ selon le taux d'inflation et le nombre d'années
Taux d'inflation 10 ans 20 ans 30 ans
1,0 % 11 046 $ 12 202 $ 13 478 $
1,5 % 11 605 $ 13 469 $ 15 631 $
2,0 % 12 190 $ 14 859 $ 18 114 $
2,5 % 12 801 $ 16 386 $ 20 976 $
3,0 % 13 439 $ 18 061 $ 24 273 $

Ainsi, si vous dépensez 10 000 $ par année et que l'inflation est de 2,0 %, faire les mêmes achats dans 10 ans vous coûtera 12 190 $.

Au cours des 10 dernières années, le taux d'inflation annuel a toujours été inférieur à 3,0 %. Les spécialistes s'attendent généralement à ce qu'il se situe aux alentours de 2,0 % à long terme. Bien qu'il soit peu probable qu'il grimpe à 11 % comme en 1980, cela reste dans le domaine du possible.

Indexation annuelle des rentes du Régime de rentes du Québec

On parle d'indexation lorsqu'on rajuste une valeur à partir d'un indice ou d'un taux de référence. Habituellement, les revenus de retraite qui proviennent des économies personnelles ne sont pas indexés. Par conséquent, le pouvoir d'achat qu'ils procurent diminue avec le temps.

Par contre, les rentes versées par le Régime de rentes du Québec de même que la pension de la Sécurité de la vieillesse et le Supplément de revenu garanti sont indexés en fonction de l'IPC. L'indexation des rentes vise à ce que les bénéficiaires conservent le même pouvoir d'achat au fil des années.

Le taux d'indexation des rentes du Régime correspond au rajustement, en pourcentage, de la somme versée aux bénéficiaires. Il est fixé en janvier en fonction de la moyenne de l'IPC établi d'après les données fournies par Statistique Canada, pour la période de 12 mois prenant fin le 31 octobre précédent. Cette moyenne annuelle correspond à l'indice des rentes du Régime de rentes du Québec.

Par exemple de 2018 à 2019, l'indice des rentes du RRQ est passé de 130,0 à 133,0. On dira donc que le taux d'indexation des rentes pour 2019 a été de 2,3 % ((133,0 – 130,0) ÷ 130,0 = 2,3 %). Cependant, si pour une année donnée, l'indice des rentes était inférieur à celui de l'année précédente (déflation), le montant des rentes demeurerait identique.

Taux d'indexation des rentes du Régime de rentes du Québec selon l'année
Année Taux d'indexation (en %)
2019 2,3
2018 1,5
2017 1,4
2016 1,2
2015 1,8

En bref

Le risque d'inflation est un élément important à considérer dans votre stratégie de décaissement. Une partie de votre épargne en vue de la retraite, par exemple votre pension de la Sécurité de la vieillesse et votre rente du Régime de rentes du Québec, est protégée contre ce risque. Pour le reste, pensez à économiser suffisamment pour contrer l'inflation et conserver votre pouvoir d'achat.  

Haut de la page