Important

L'Allocation famille remplace la mesure de Soutien aux enfants. Cette annonce a été faite par le gouvernement du Québec lors de la présentation concernant Le point sur la situation économique et financière du Québec du 3 décembre 2018. Nous modifions actuellement toutes nos communications afin qu'elles reflètent le nouveau nom donné à cette mesure. Pendant la période de transition, l'ancien nom de la mesure pourrait encore figurer dans certains de nos messages.

Retraite Québec et l'Allocation famille 

Retraite Québec administre la mesure de Soutien aux enfants qui résulte de la politique familiale du Québec. Le ministre de la Famille Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. est le ministre responsable de Retraite Québec en ce qui concerne l'administration du Soutien aux enfants.

Le Soutien aux enfants en bref...

Le crédit d'impôt remboursable pour le soutien aux enfants est versé par le gouvernement du Québec pour venir en aide aux familles.

La mesure de Soutien aux enfants comprend :

  • Le paiement de Soutien aux enfants
    Le paiement de Soutien aux enfants est une aide financière versée à toutes les familles admissibles ayant un enfant à charge de moins de 18 ans qui réside avec elles.
  • Le supplément pour l'achat de fournitures scolaires
    Cette aide financière annuelle de 100 $ par enfant s'adresse aux bénéficiaires du paiement de Soutien aux enfants qui ont un enfant âgé de 4 à 16 ans au 30 septembre et qui en ont la charge le mois où est versé le supplément.
  • Le supplément pour enfant handicapé 
    Le supplément pour enfant handicapé a pour but d'aider financièrement les familles à assumer la garde, les soins et l'éducation d'un enfant dont la déficience ou le trouble des fonctions mentales le limite de façon importante dans la réalisation de ses habitudes de vie pendant une période prévisible d'au moins un an.
  • Le supplément pour enfant handicapé nécessitant des soins exceptionnels
    Ce supplément vise à aider les parents qui doivent assumer des responsabilités hors du commun en matière de soins particuliers ou assurer une présence constante auprès de leur enfant gravement malade ou ayant des incapacités très importantes.

 

  • Haut de la page