Régie des rentes du Québec

Au décès du conjoint

Régime de rentes du Québec

  • Vous pourriez recevoir la prestation de décès. Cette prestation est imposable.
  • Si votre conjoint a suffisamment cotisé au Régime, vous pourriez avoir droit à une rente de conjoint survivant. Cette rente est imposable. Si vous recevez déjà votre rente de retraite, elle sera combinée à votre rente de conjoint survivant et versée en un seul montant mensuel.
  • La rente de retraite de votre conjoint cesse d'être versée à son décès.
  • Pour demander une rente de conjoint survivant, utilisez la Demande de prestations de survivants en ligne. 
  • À partir de 65 ans, si vous recevez le maximum de la rente de retraite, compte tenu de l'âge où vous avez commencé à la recevoir, il est possible que votre rente de conjoint survivant se trouve réduite à 0.
  • Si vous recevez votre rente de retraite et qu'elle est divisée entre vous et votre conjoint, la division de votre rente de retraite se terminera à la fin du mois où survient le décès de votre conjoint. Vous recevrez alors la même rente de retraite que vous receviez, s'il y a lieu, avant la division.

Régimes complémentaires de retraite

CRI ou FRV

  • Au décès de votre conjoint, le solde de son compte de retraite immobilisé (CRI) ou de son fonds de revenu viager (FRV) vous sera versé. Si vous y renoncez, il sera versé à ses héritiers.
  • Les sommes encaissées sont imposables, sauf si elles peuvent être transférées en franchise d'impôt, par exemple lors d'un transfert direct du CRI de votre conjoint à votre régime enregistré d'épargne-retraite (REER).

Autre lien utile

  •  Partager
  • Haut de page